Loi Madelin cumul retraite et emploi

Vaillance Courtage est un cabinet de gestion de patrimoine qui gère une clientèle haut de gamme. Fort de son expérience Vaillance Courtage vous donne un point de vue éclairé sur La loi Madelin sur le cumul retraite et emploi.

Est il possible à une personne en cumul emploi-retraite, de continuer à bénéficier de la loi Madelin ?

Beaucoup ignorent qu’ils peuvent continuer de bénéficier du dispositif avantageux des contrats tout en exerçant en tant que retraité…

Pour être bénéficiaire de la loi Madelin, l’activité artisanale, commerciale ou libérale s’impose. Les cotisations obligatoires d’assurance maladie et de vieillesse sont obligatoires et il faut être à jour de ses cotisations. Du moment que vous êtes en cumul emploi-retraite mais que vous pouvez apporter une  justification de ses cotisations obligatoires et à jour, vous pouvez  continuer de plein droit à bénéficier du cadre fiscal de la loi Madelin. Cela concerne les contrats Madelin  mutuelle, prévoyance et de retraite. Dans cette optique un conseiller de Vaillance Courtage vous apportera les conseils les plus adéquats.

Toutefois rappelons que si vous êtes dans le cas pour continuer à profiter du cumul emploi-retraite, il vous faut répondre à certains critères :

  • Que vous ayez cessé votre activité professionnelle,
  • Que vous ayez  liquidé vos pensions vieillesse auprès de tous les organismes, en France et à l’étranger,
  • Que vous ayez l’âge de 65 à 67 ans ou de 60 à 62 ans

Le délai mensuel de 6 mois  anciennement en place a été supprimé, si le salarié revient travailler  chez son ancien employeur. Pour terminer sachez que l’activité soit salariée ou non, les revenus de la pension et de la reprise d’activité ne sont pas limités.

C’est une chance inouïe pour le travailleur-retraité que de bénéficier de la loi Madelin. Elle permet d’optimiser sa fiscalité et dans cette optique d’augmenter sa capacité financière au moment de la retraite, si les critères suivants sont respectés :

  • en situation de cumul emploi-retraite,
  • exerçant une activité artisanale, commerciale ou libérale,
  • à jour de ses cotisations obligatoires d’assurance maladie, vieillesse,
  • … et bien sûr à jour des cotisations liées à son ou ses contrats(s) de prévoyance, mutuelle et/ou retraite Loi Madelin, il peut prétendre à bénéficier de plein droit des avantages fiscaux inhérents à ce type de contrats, dont tous les atouts vous sont détaillés sur cet autre article : « Tous les avantages des contrats retraite de la Loi Madelin ».

Bon à savoir : dans les démarches à prévoir

Le retraité qui exerce une activité professionnelle à nouveau se doit prévenir l'organisme qui lui verse sa pension. Informations, les pièces justificatives à fournir :

  • les noms et adresses du ou des employeurs auprès desquels il exerce une activité
  • la date de début de ou des activités
  • le montant et la nature des revenus professionnels, ainsi que le ou les régimes de sécurité sociale auxquels il est affilié à ce titre
  • les bulletins de salaire (ou, pour les personnes exerçant une activité non salariée, tout document justificatif des revenus perçus durant la période concernée)
  • les noms et adresses des autres organismes de retraite de salariés, de base et complémentaires, qui lui servent une pension.

 

 

Pour plus d’informations sur le sujet  nous vous invitons à nous contacter au 01.71.19.96.36, un conseiller de Vaillance Courtage se fera le plaisir de vous répondre ou diriger vous vers le site internet qui s’affiche à l’adresse suivante : www.vaillancecourtage.fr

 

Si vous êtes intéressés par d'autres articles sur le même thème  :

Frais et fiscalité - loi Madelin

PERP ou Assurance-Vie

Marchés primaire et secondaire

Mots clés: vaillance courtage , assurance vie , loi madelin, placement

 

LOGO VAILLANCE COURTAGE