VAILLANCE COURTAGE : LA RENTE DE L’ASSURANCE VIE ?

En échange d’une somme d’argent versée à l’assureur (versements libres) celui-ci  s’engage à verser un capital ou une rente au souscripteur. Si le souscripteur décède, la transmission du capital ou de la rente se fera au(x) bénéficiaire(s) désigné(s) au contrat. A l’échéance du contrat d’assurance vie le souscripteur peut choisir soit de sortir le capital acquis (sommes versées + intérêts capitalisés) en une seule fois, soit de sortir en rente viagère (décision irréversible).

Afin d’avoir un complément de pension de retraite, il est possible de contacter VAILLANCE COURTAGE afin qu’il vous guide vers des placements financiers qui vous permettront de percevoir un autre revenu « une rente viagère ».

La rente de l’assurance vie c’est quoi ?

La rente viagère c’est une somme d’argent versée, soit chaque mois, chaque trimestre, chaque semestre ou chaque année, à une personne, jusqu’à son décès. En contrepartie, le capital qu’elle avait constitué, ne peut plus être récupéré. La rente s’arrête au décès du bénéficiaire, sauf si le contrat prévoit la réversion de la rente à un autre bénéficiaire désigné.

Quand on choisit la rente c’est l’assureur qui devient  propriétaire de l’épargne,  cela s’appelle « aliénation de l’épargne ». C'est-à-dire que même si l’assuré a besoin de son capital il ne pourra plus le récupérer. Le capital ne lui appartient plus.

N’hésitez pas à demander conseil à VAILLANCE COURTAGE pour faire votre choix au moment du dénouement du contrat.

Il est possible que le conjoint du souscripteur puisse bénéficier d’une réversion de la rente en cas de décès de celui-ci. Toutefois dans ce cas le montant mensuel de la rente sera plus faible que s’il n’y avait pas de réversion au conjoint.

La rente est calculée en fonction de deux choses :

 - Le montant du capital existant sur le contrat d’assurance-vie

 - L’âge de l’assuré lors de la transformation du capital en rente.

La fiscalité de la rente est calculée en fonction de l’âge de l’assuré au moment de l’« aliénation du capital » :

  • si vous êtes âgé de moins de 50 ans : 70%,
  • si vous êtes âgé de 50 à 59 ans : 50%
  •  si vous êtes âgé de 60 à 69 ans : 40 %
  • si vous êtes âgé de plus de 69 ans : 30%

Cette tranche d’imposition reste fixe tout le long de la rente, c’est pourquoi VAILLANCE COURTAGE vous informe qu’il est plus judicieux de prendre la rente après 70 ans.

Les prélèvements sociaux de 15,5 % sont prélevés annuellement sur la fraction imposable de la rente.

Tous les ans, le montant de la rente est revalorisé au regard des résultats réalisés par l’assureur, sur ces placements

 

Si vous êtes intéressé par d'autres articles sur le même thème  :

Frais et fiscalité- loi Madelin

PERP ou Assurance-Vie

Marché primaire et secondaire 

 

Mots clés: vaillance courtage , assurance vie , loi madelin,  placement

 

LOGO VAILLANCE COURTAGE

 

×